ENTER YOUR EMAIL ADDRESS
TO JOIN OUR NEWSLETTER

DON'T WORRY. NO SPAM COMES FROM
UNICORN BOOTY. JUST THE GOOD STUFF.

A Berlin, l’épidémie d’hépatite A parmi les gays et les bis ne faiblit pas et la vaccination est recommandée

Posted on

Depuis plusieurs mois, les gays sont touchés dans plusieurs pays d’Europe par une épidémie d’hépatite A et les autorités médicales recommandent vivement la vaccination pour tous ceux qui ont des pratiques sexuelles présentant un risque d’infection.

A Berlin, selon le site queer.de, l’épidémie se poursuit depuis la mi-novembre. Selon l’Institut Robert Koch (IRK), 80 nouveaux cas ont été signalés de novembre à mars, c’est beaucoup plus que d’habitude. Selon Viviane Bremer, experte de RKI-HIV, cette épidémie est « très exceptionnelle ». Les patients séropositifs au VIH sont affectés dans un tiers des nouveaux cas.

Selon l’IRK, la vaccination contre l’hépatite A recommandée pour les hommes homosexuels et bisexuels n’a pas encore été suffisamment mise en œuvre. L’institut a donc lancé un appel aux médecins: « Nous demandons aux médecins de Berlin de vérifier le statut vaccinal des personnes ayant des risques sexuels et, le cas échéant, d’effectuer une vaccination contre l’hépatite A. »

Selon un document (PDF) de l’Agence européenne de contrôle des maladies (ECDC), daté du 23 février, 287 cas confirmés d’hépatite A infectés par trois souches distinctes de virus ont été signalés par 13 pays de l’UE en un an. La plupart des cas sont signalés chez les hommes adultes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) et seules neuf femmes sont touchées.
Pour
Et l’agence de rappeler que la principale mesure de prévention dans le contexte des épidémies actuelles est la vaccination contre l’hépatite A des HSH. Les informations sur la disponibilité des vaccins devraient être incluses dans les programmes de promotion de la santé ciblant les HSH, en particulier sur les lieux de consommation sexuelle.

Le virus de l’hépatite A est transmis le plus souvent par certaines pratiques sexuelles, notamment l’anulingus (rimming). Les symptômes de l’hépatite comprennent ceux de tout virus – symptômes semblables à ceux de la grippe, maux d’estomac, fièvre, diminution de l’appétit, diarrhée. Le vaccin est très efficace contre le virus de l’hépatite A, les anticorps contre le virus apparaissant dans 98 à 100% des cas après la première dose. La protection contre l’hépatite A prend effet environ deux semaines après la vaccination et est susceptible de durer toute la vie si la vaccination est terminée (deux doses).

LIRE AUSSI | Une Italie: Une épidémie d’hépatite A aiguë frappe actuellement les gays

 

(Image principale via iStock)

  • Jimmy Mt

    Ceci n’est pas étonnant.
    D’une le vaccin est en rupture de stock partout. Donc pas de prévention possible pour notre population.
    De deux, les weekend ou circuits gays se multiplient. Plein de nationalités s’y retrouvent, couchent ensemble (parfois sous drogue donc ne font plus attention aux risques) et le virus se multiplie…