ENTER YOUR EMAIL ADDRESS
TO JOIN OUR NEWSLETTER

DON'T WORRY. NO SPAM COMES FROM
UNICORN BOOTY. JUST THE GOOD STUFF.

Un couple gay hollandais attaqué avec des pinces coupantes dans un crime de haine odieux

Posted on

This post is also available in: Anglais

Un couple gay aux Pays-Bas a été attaqué par un groupe d’hommes et de jeunes violents avec des pinces coupantes, dans ce qui ressemble à un crime de haine odieux.

NL Times écrit que Jasper Vernes-Sewratan et Ronnie Sewratan-Vernes se tenaient la main et rentraient à la maison après une soirée dans un club à Arnhem dimanche matin. Le couple affirme qu’ils ne se tiennent généralement pas la main en public, mais ils étaient seuls et il faisait nuit.

Mais alors qu’ils traversaient le pont Nelson Mandela, le couple a été abordé par un groupe de six à huit hommes.

Jasper a déclaré à RTL Nieuws: « Ils ont commencé à crier: dégoûtant, sale, homo, ce genre de choses. Nous avons crié quelque chose et nous avons marché, mais tout à coup ils sont venus après nous.  »

Les tensions se sont intensifiées et une bagarre s’en est suivie, selon une publication que Jasper a écrit plus tard sur Facebook.

Puis, dit Jasper, il a vu un homme tirer une paire de coupe boulons de sa veste, et il a entendu son partenaire crier que ses dents avaient été cassées.

Le couple a réussi à appeler une ambulance et a été emmené à l’hôpital, où les médecins ont recousu la lèvre de Ronnie.

Jasper a posté plus tard sur Facebook:

Il a écrit:
[La lèvre supérieure de [Ronnie] a une lacération, et il a perdu quatre dents avant et en partie une 5ème dent à cause de la pince coupante, la lèvre est maintenant à l’hôpital, mais les dents sont un problème plus important et doivent être réimplantées.

Une bonne soirée en amoureux est devenue un cauchemar.

Que cela peut encore se produire en 2017 est incompréhensible et difficile à comprendre, car en fin de compte, nous sommes simplement néerlandais dans notre propre pays, mais cela ne convient pas visiblement à cause de l’homosexualité.

La police néerlandaise a arrêté un homme de 20 ans et un garçon de 14 ans en relation avec l’incident, mais les autres attaquants sont encore en liberté.

(Image principale via Facebook)

Traduction: Christophe Martet