Le guide Hornet de Dallas gay

This post is also available in: Anglais

Dallas a une réputation immense, à l’image de la taille du Texas, en raison de l’assassinat de JFK, de la série télé du même nom et de la célèbre équipe de football de la ville (les Cowboys), mais « Big D » offre beaucoup pour les voyageurs gays qui veulent passer du bon temps.

Vous pourriez facilement passer une soirée dans les bars et les restaurants le long du Cedar Springs Strip ou profiter des cocktails et des go-go boys du Strip ou visiter d’autres lieux gay-friendly autour de la ville. Et alors que vous avez peut-être entendu parler de Dallitude, les habitants sympathiques de la ville et les discothèques donnent à sa communauté gay une touche de charme texan.

The Gayborhood

Le Gayborhood (c’est-à-dire « The Strip » ou « Oak Lawn ») est un quartier sur deux pâtés de maisons le long de Cedar Springs Road, qui a été le grand cœur gay de la ville depuis la fin des années 70, lorsque les premiers bars et boutiques se sont ouvertes. Il accueille également le défilé annuel de la Pride et la fête légendaire d’Halloween. Bien que The Strip soit plus fréquenté le week-end, vous pouvez en profiter à tout moment.

dallas gay guide 2
Round-Up Saloon

Avec tant d’options, il est bon d’avoir un plan. Commencez au coucher du soleil par une conso à partir du balcon du deuxième étage de JR’s surplombant The Strip ou allez au bar de la bibliothèque du the Warwick Melrose Hotel’spour un cocktail chic avant le dîner. Ensuite, dirigez-vous vers Cedar Springs Tap House pour dîner ou arrêtez-vous à Woody’s – les deux ont un bar sportif, mais ce dernier accueille des performances de chant, du karaoké et de l’artiste de dragage occasionnel.

Vers 10 heures du soir, vous pouvez également profiter d’un divertissement musical et d’un cocktail de qualité au Alexandre’s, un piano-bar confortable cosmopolite malgré sa situation dans un mini-centre commercial.

Après un cocktail ou deux, arrêtez-vous au TMC (a.k.a. The Throckmorton Mining Company) pour mater des go-gos. Le TMC a aussi une petite piste de danse, un billard et deux patios. Vous pouvez également visiter Havana, un club généralement plein après 10 heures, mais la clientèle en grande partie noire et latine ne semble pas se lasser de la « Miami vibe. »

Si vous en voulez plus côté clubbing, prenez une leçon de danse gratuite au Round-Up Saloon (le week-end, leur piste de danse joue de la musique country jusqu’à minuit et passe ensuite à la pop). Vous pouvez également vous déchirer au S4, dont la piste attire un mélange animé de queers et de célébrités locales. Les fans des drag-queens devraient monter au deuxième étage de S4, The Rose Room. C’est un terrain de jeu pour les reines débutantes et les reines de beauté.

Off the Strip

Bien que The Strip offre suffisamment de bars et de rencontres pour occuper une nuit entière, certains must gay bien cachés sont juste à quelques kilomètres.

dallas gay guide 1
The Grapevine

Juste au coin de la rue, vous pouvez vous rendre au Pekers Bar, avec des happy-hours toute la nuit en semaine et du karaoké les vendredis et samedis. Il y a aussi The Grapevine, un établissement sympathique avec un terrain de basket, une terrasse sur le toit, un juke-box génial et un public mélangé qui veut s’en donner à coeur joie, et venu des beaux quartiers comme des quartiers plus pauvres.

Dirigez-vous vers l’ouest et voici Marty’s Live, un bar amical avec un patio accueillant et des danseurs go-gos masculins et féminins, et Kaliente, une discothèque latina qui passe de la high energy.

Au nord, vous trouverez le the Windmill Lounge Lounge, un bar à cocktails installé de longue date avec un personnel chaleureux et des cocktails à tomber. Le Tin Room, un bar assez sexe rempli de go-go boys très chauds et le Dallas Eagle, un bar cuir de drague avec un magasin leather ouvert la nuit à côté du bar.

À l’est, vous devriez vous arrêter au Hidden Door, un bar avec un patio où vous trouverez des personnages haut en couleurs et des bières bon marché chaque soir en semaine. Si vous cherchez plus de go-gos, arrêtez-vous au Zipper’s (dont la clientèle est un peu plus âgée) et au BJ’S NXS (où les clients sont souvent aussi chauds que les danseurs). Dans les deux établissements, un dollar peut vous amener loin. Juste en face de la rue se trouve Pub Pegasus, un bar sans prétnetion et basique avec des fléchettes et un billard.

Autour de la ville

Si vous avez une voiture, vous pouvez découvrir plusieurs lieux magnifiques dans la métropole. Près du centre-ville, il y a Club Los Rieles, un bar cow-boy latino queer avec des go-gos masculins et féminins, une énorme piste de danse, de la bière bon marché et un vendeur de taco local pour rester en forme pendant des heures.

À deux pas du quartier charmant de Oak Cliff – un quartier gentrifié de bars, de boutiques et de restaurants – il y a Barbara’s Pavilion, un bar de quartier minuscule mais sympathique avec un billard, parfois une soirée karaoké et un patio. Il devient plus fréquenté le week-end après 10 heures.

dallas gay guide 3
Glitterbomb Denton at Mable Peabody’s

Si vous êtes prêt à rouler un peu plus, essayez le Rainbow Lounge à Fort Worth, un club populaire avec un personnel accueillant et des spectacles de drag-queens.

À une heure de plus, découvrez Mable Peabody’s Beauty Parlor and Chainsaw Repair (oui, c’est son vrai nom) à Denton. La clientèle est mélangée avec des hommes déjà installés et des étudiants universitaires plus jeunes, mais son show queer du jeudi soir, Glitterbomb, présente un show qui rivalise avec ceux de New York. Enfin, si vous cherchez un plan cul, terminez votre nuit dans les saunas Midtowne Spa ou Club Dallas; Club Dallas affirme être le plus haut de gamme des deux, mais les deux sont très fréquentés en fin de soirée.