ENTER YOUR EMAIL ADDRESS
TO JOIN OUR NEWSLETTER

DON'T WORRY. NO SPAM COMES FROM
UNICORN BOOTY. JUST THE GOOD STUFF.

Le pasteur homophobe qui avait insulté les victimes d’Orlando condamné pour agressions sexuelles sur mineurs

Posted on

This post is also available in: Anglais

Kenneth Adkins, un pasteur anti-gay qui avait déclaré que les victimes de la tuerie d’Orlando l’avaient mérité, a été reconnu coupable d’agressions sexuelles sur mineurs.

Un jury de Brunswick, en Géorgie, a reconnu Adkins coupable de huit faits d’accusation pour avoir molesté une adolescente et un jeune garçon dans son église il y a sept ans, explique Savannah Now. Le jury a pris une heure pour décider.

Adkins avait déjà un casier judiciaire et la Géorgie ayant des lois très strictes, le pasteur pourrait passer le reste de sa vie en prison.

Savannah Now écrit:

Adkins a été reconnu coupable de forcer les deux adolescents – les jeunes qu’il était censé mentorer – d’avoir des rapports sexuels d’abord devant lui afin qu’il puisse juger s’ils le faisaient correctement puis pour se joindre aux actes lui-même. La semaine dernière, le jury a vu deux photos du pénis d’Adkins qu’il avait envoyé à son accusateur masculin en 2014. Et ils ont vu plusieurs messages électroniques envoyés par Adkins à la jeune fille.

« Il la tient dans ses griffes », a déclaré l’adjoint au procureur du district, Katie Gropper. « Ce qu’il a fait à cette fille n’est pas seulement criminel, c’est épouvantable ».

Adkins avait fait la une des médias après le massacre homophobe d’Orlando en juin dernier. Au lieu de montrer de la compassion à l’égard des victimes, Adkins avait déclaré sur Twitter:

Chers Gays: allez vous asseoir quelque part. Je sais que vous voulez une attention particulière. Vous êtes tous des pécheurs qui ont besoin de Jésus. C’était une attaque contre l’Amérique.

[J’en ai tellement vu] avec ces homosexuels de Jacksonville que je ne vois aucun d’entre eux comme des victimes. Je les vois comme recevant ce qu’ils méritent !!

Il y a quelques années, Adkins avait porté une perruque blonde pour protester contre un texte sur les droits de la personne LGBTQ de Jacksonville.

Adkins a nié avec véhémence les allégations de maltraitance des enfants, puis a demandé à ses partisans de l’argent dans un post sur Facebook en février dernier. Il semblerait que ça n’a pas marché.

Traduction : Christophe Martet

(Image principale via Facebook)