ENTER YOUR EMAIL ADDRESS
TO JOIN OUR NEWSLETTER

DON'T WORRY. NO SPAM COMES FROM
UNICORN BOOTY. JUST THE GOOD STUFF.

Les ventes d’armes en hausse parmi les LGBT depuis l’élection de Donal Trump

Posted on

This post is also available in: Anglais

Les vendeurs d’armes ont signalé une augmentation des ventes d’armes à feu aux acheteurs «non traditionnels» comme la communauté LGBTQ après l’élection de Trump.

Changement de tendances

Le site CBC a enquêté auprès des armuriers et des instructeurs qui ont affirmé avoir vu plus de membres de communautés marginalisées s’intéresser aux armes à feu.

Un instructeur d’armes à feu à Cleveland a déclaré que les ventes d’armes chez les Afro-Américains avaient été «trois à quatre fois plus importantes qu’habituellement». Il y avait aussi plus de femmes et de latinos qui demandent des cours de maniement des armes.

Pendant ce temps, l’Association nationale afro-américaine d’armes à feu a doublé ses adhérents depuis le jour du scrutin.

Et le Pink Pistols, un club d’armes LGBTQ, a eu le plus grand nombre d’adhésion depuis le massacre d’Orlando. De nouvelles antennes de l’organisation apparaissent partout dans le pays.

Et les gauchistes manifestent en portant des armes à feu.

Pendant ce temps, les ventes d’armes parmi les clients traditionnels – les hommes blancs en colère – ont chuté depuis que Obama a quitté le bureau ovale.

Armes à feu et peur

Quelle est la raison de cette transformation? La peur, principalement.

Les membres des groupes marginalisés – comme la communauté LGBTQ, les personnes de couleur et les femmes – se sentent particulièrement vulnérables depuis les élections. Et pourquoi ne le seraient-ils pas? Les crimes de haine et l’intimidation ont augmenté depuis les élections, et nos institutions publiques montrent peu d’intérêt à protéger les personnes vulnérables.

De nombreuses personnes LGBTQ ont décidé qu’elles devaient se protéger. Une femme trans a déclaré à Motherboard:

Je suis trans, je suis une personne de couleur, je suis plus susceptible d’être ciblée. J’ai plus de risque d’être dans un endroit où tout le monde est ciblé, tout comme les gens d’Orlando. J’étais comme, mince, j’ai plus besoin d’un pistolet que ces beaufs conservateurs.

Les ventes d’armes à feu chez les acheteurs traditionnels pourraient ralentir en raison de la diminution de la peur. Les conservateurs et les spécialistes du marketing des armes à feu ont alimenté la peur de leurs clients en panique contre la menace d’Obama de les empêcher de posséder des armes. Quand Obama est parti, cette crainte est partie avec lui.

(L’image via Facebook)